Lutter contre les frelons asiatiques

Publié le 14/01/2019
Les frelons asiatiques chassent les abeilles, guêpes, bourdons, tous les insectes pollinisateurs pour pouvoir nourrir leurs larves. La prolifération incontrôlée du frelon asiatique entraîne des répercussions sur les pollinisateurs et donc sur la pollinisation.

Impacte sur la santé humaine

Le frelon n’est agressif avec l’homme que lorsque celui-ci se trouve à proximité de son nid (ne pas approcher à moins de cinq mètres). La piqûre d’un frelon asiatique est douloureuse mais pas dangereuse sauf en cas d’allergie.

Que faire si vous découvrez un nid de frelons asiatiques ?

Cessez toute activité à proximité du nid (débroussailleuse, taille haie, tondeuse…). Prévenez rapidement la mairie de votre commune, en signalant précisément l’emplacement du nid. Si le nid est situé sur la voie publique, un périmètre de sécurité sera mis en place, suivi d’une intervention immédiate réalisée par des professionnels. Si vous découvrez un nid à votre domicile, vous devez le signaler auprès du Groupement de défense sanitaire de l’Eure (02 32 23 86 86). Une entreprise spécialisée viendra vous en débarrasser. Le coût de l’intervention sera à votre charge.

Surtout, ne jamais détruire le nid soi-même !


EN HIVER

Le service Environnement ne détruit plus les nids de frelons asiatiques à partir du mois de novembre car ces derniers ne représentent plus de danger (ils disparaissent naturellement).
La plupart des reines se mettrent à l'abri dans les troncs d'arbres ou sous terre. Les ouvrières, elles, meurent. Les nids se dégradent naturellement durant l'hiver et ne sont pas réutilisés.
Au printemps, les femelles fondatrices vont créer de nouveaux nids, gros comme une balle de tennis pour ensuite grossir au fil de la saison. C'est à ce moment là qu'il faut être observateur et nous avertir pour que nous puissions intervenir pour la destruction des nids.