La 1ere École de production de l’Eure ouvre à Évreux

Publié le 20/12/2018
Avec pour objectif la formation de jeunes « décrocheurs » à des métiers en tension, une École de production ouvre dans la capitale de l’Eure avec le soutien d’Évreux Portes de Normandie et de la Région Normandie.

Photo d'illustration CFAI @EPN / Ville d'Évreux Photo d'illustrationAu printemps dernier, la Région Normandie et la Fédération nationale des Écoles de Productions (FNEP) signaient une convention de partenariat en faveur du développement d’un réseau normand d’Écoles de Production, en lien avec les branches professionnelles.

Objectif en terme de calendrier : ouvrir au moins une École de production par département normand d’ici 2021.

Chômage des jeunes et métiers en tension

La volonté de la Région part d’un double constat :

  • un chômage des jeunes conséquent : plus du tiers des actifs âgés de 15 à 24 ans sont au chômage classant la Normandie au 4èmerang des régions les plus touchées par le chômage des jeunes. Il touche en priorité les jeunes sans formation et les « décrocheurs scolaires. »

  • l’industrie française souffre d’un déficit d’image et peine à susciter des vocations,notamment chez les plus jeunes. Certains métiers de la production, l’usinage/outillage et la chaudronnerie sont aujourd’hui fortement en tension et les perspectives démographiques montrent que les besoins en recrutement vont aller croissant dans les toutes prochaines années.

La Région Normandie a donc voulu s’engager dans un dispositif de soutien à tout porteur de projet souhaitant créer une École de Production afin de former des jeunes à des métiers qui recrutent.

La Région intervient à hauteur de 33 % des besoins en fonctionnement d’une part et entre 30 à 50% des investissements demandés pour l’acquisition des matériels pédagogiques et leur installation.

Une 1ère École de production (métallurgie) à Évreux

Baptisée L’Usin’Eure, la 1ère École de production de l’Eure a ouvert à Évreux à la rentrée 2018 avec le soutien d’Évreux Portes de Normandie.

Elle comprend six élèves. Très prochainement, cinq autres devraient les rejoindre pour former une promotion complète.

Quatorze entreprises euroises du secteur de la métallurgie sont d’ores et déjà partenaires pour confier une partie de leur production.

L’École est installée dans les locaux du CFAI d’Évreux en attendant son installation dans des locaux (835 m2) dédiés d’Éducation et Formation, ZAC de Bois des communes à Nétreville, début 2019.

La collectivité a voté un budget qui s’élève à 30 000 € par an soit un total de 90 000 € sur 3 ans en investissement sur la période 2018-2020.

Une délibération a été votée en ce sens en session plénière d’Évreux Portes de Normandie le mercredi 19 décembre 2018.

« Je me suis battu pour que cette première École de production dans l’Eure s’installe sur le territoire de notre agglomération déclare Guy Lefrand, président d’Évreux Portes de Normandie et vice-président de la région Normandie, cette école va offrir une 2echance de qualification et d’emploi à des jeunes qui ont perdu le lien avec la scolarité. Je crois à l’utilité de cette formule originale de formation professionnelle qui répond aussi aux besoins de main d’œuvre qualifiée de nos entreprises locales.»

Un CAP de Conducteur d’installation de production

La formation s’adresse à des « décrocheurs scolaires », âgés de 15 à 18 ans. Les jeunes sont repérés par la cellule de décrochage scolaire de l’Éducation nationale.

Dans l’Eure chaque année, entre 1400 et 1600 jeunes âgés de 15 et 24 ans sortent du système scolaire sans diplôme de niveau IV (CAP/BEP) ou V (BAC).

Un encadrement fort étant nécessaire pour assurer le succès des jeunes, la formation se déroulera sur la base d’effectifs réduits soit un groupe de 8 à 12 jeunes par promotion.

A mi-chemin entre formation et entreprise, les Écoles de production forment des jeunes qui apprennent dans un cadre de production réelle – dans l’esprit du « faire pour apprendre » - et travaillent sur des vraies commandes pour de vrais clients.

Une formation pour des embauches à la clé

Les résultats affichés par le réseau des Ecoles de production sont porteurs d’espoir pour de nombreux jeunes avec :

  • Une insertion professionnelle qui avoisine les 100 % à l’issue du cursus

  • 93 % de réussite aux diplômes académiques du CAP et du Bac Pro ;

  • De nombreuses médailles de « Meilleurs Apprentis de France ».

  • Plus de 10 % des anciens élèves devenus entrepreneurs

Avant ouverture, les projets éducatifs des écoles de production sont validés par l’Éducation nationale.
Organismes privés à but non lucratif, les Écoles de production représentent une offre complémentaire à celle existante dans les centres de formation d’apprentis. Elles concourent au service public de l’éducation et permettent de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes et de favoriser «le raccrochage scolaire ».

Les élèves sont en formation initiale privée, sous statut scolaire, leur scolarité est totalement gratuite.