Place Sepmanville, le passé recomposé

Publié le 25/04/2017
Il suit son cours. Eté 2016, la place a été découverte et les spécialistes ont procédé à des fouilles.
Les pierres du passé sont réapparues.

Visuel du projet d'aménagementVoir l'image en grand Perspective : Yoann Sourice + Agathe Turmel / Projet : H.Y.L.

« Ce projet Sepmanville, de création et de reprise, inspiré par l’histoire d’Evreux, depuis la période gallo romaine en passant le Moyen-âge tardif (13e et 15e), modifiera le centre ville, explique Guy Lefrand. A la suite des travaux de Jean-Louis Debré de découverte de l’Iton, nous continuons d’embellir notre cœur de vie, avec l’eau comme élément majeur. Evreux se reconnecte avec son histoire et regarde vers le futur avec ambition. »

Derrière la palissade, le projet n’est pas arrêté. Il suit son cours. Eté 2016, la place a été découverte et les spécialistes ont procédé à des fouilles. Les pierres du passé sont réapparues. « Une fois ces travaux préparatoires réalisés, nous avons mandaté un cabinet d’architecture. Il était nécessaire de réaliser des études sur plusieurs mois afin de s’inspirer de l’histoire du lieu, sa typologie et sa réalité hydrologique, indique le maire d’Evreux. Printemps 2017, le projet est désormais défini. En juin, nous lancerons les consultations d’entreprises, pour un début des travaux en novembre prochain. Le nouveau Sepmanville, avec le jardin bas, la placette arborée avec des bancs, les gradins-terrasses donnant sur l’Iton, l’île au milieu d’une rivière élargie, un quai bas, la ruelle de l’abreuvoir, sera comme un balcon sur l’histoire. »

Inauguration prévue en décembre 2018. Guy Lefrand de conclure : « Je suis convaincu que ce nouvel espace séduira les Ébroïciens et tous ceux qui visiteront notre ville. »

Coût de l’opération : 4 250 000 €.

Financement : Ville d’Evreux 1 520 000 € ; Evreux Portes de Normandie 1 470 000 € ; Département 600 000 € ; Région 660 000 €.