Coudres

Maire : Raymond Cissey
509 coudrais

Site internet de la commune

> coudres.fr

Voir l'image en grandLa commune de Coudres est située sur l’axe départemental 53 reliant St André à Nonancourt. Sa superficie est de 1537 ha et son altitude de 135 à 145 m.

La haute antiquité de cette localité est attestée par sa situation sur la voie romaine d’Evreux à Dreux, par le vocable de St Martin et par la découverte qu’on y a faite en 1838 d’un vase contenant 600 médailles en bronze du IVème siècle. Dès le Xème siècle, il y existait un prieuré.

Vers 1017, Mathilde, sœur de Richard II, Duc de Normandie, marié à Eudes, comte de Chartres étant morte, son frère réclama sa dot. Ce fut le sujet d’une guerre entre les deux frères. Le roi de France intervint alors; il manda aux deux beaux-frères ennemis d’avoir à se rendre auprès de lui à Coudres. Là vers 1019, le Roi Robert ayant entendu de chacune des deux parties le sujet de leurs querelles, calma leur animosité et les réconcilia.
Le patronage de la paroisse et le fief de Coudres se trouvaient entre les mains des religieux de Bourgueil. En 1215, Philippe-Auguste confirma un accord conclu entre Robert de Courtenay et les religieux de Bourgueil, au sujet d’une commune que les hommes de Coudres avaient formée avec ceux de Nonancourt.

L’église de l’ancien prieuré de Saint-Martin de Coudres conserve un haut-relief de pierre représentant la descente de croix, une œuvre intéressante par son iconographie et par son style.
Cette œuvre reconnue en 1907 a d’abord été classée comme étant du XVème siècle, datation corrigée avec proposition du XIIème siècle.
L’église Saint-Martin, édifice de plan rectangulaire, origine romane, construit en silex en grande partie à la fin du XIIIème siècle, a été remanié à des époques différentes, en particulier au XVIème et XVIIème siècle.

Notre village a gardé sa boulangerie et un bar-tabac-épicerie qui réservent à tous le meilleur accueil.

Voir l'image en grand Voir l'image en grand

Voir l'image en grand

Voir l'image en grand

Patrimoine et tourisme local

Dernière mise à jour le 10/01/2017