Un réseau d’équipements performants, une programmation emmenée par des structures de renommée régionale voire nationale, des projets ambitieux, l’accès à l’art et à la culture facilité pour tous : des œuvres à découvrir. L' occasion d’apprendre, de s’évader ou de développer ses talents.

Une Renaissance en Normandie

Publié le 07/07/2017
Collection d’œuvres d’art de la Renaissance de Georges d’Amboise (1460-1510) qui n'avait pas été réunie depuis cinq siècles !

C’est grâce à Georges d’Amboise que la Normandie peut aujourd’hui être considérée comme le berceau de la première Renaissance en France, au début du XVIe siècle. Puissant prélat, collectionneur d’art et mécène, il participe aux guerres d’Italie et découvre ébloui les œuvres des artistes de la Renaissance italienne. Le très influent cardinal d’Amboise, tout à la fois archevêque de Rouen, gouverneur de Normandie, principal conseiller de Louis XII, vice roi du Milanais et légat du pape, fait venir des artistes italiens en France. Il leur confie les travaux de transformation de l’ancienne résidence des archevêques de Rouen au bord de la Seine, le château de Gaillon. Il acquiert des peintures du Pérugin et surtout d’Andrea Solario, l’un des suiveurs de Léonard de Vinci. L’homme d’État et d’Église est également un grand bibliophile. La bibliothèque qu’il rassemble devient célèbre et suscite l’admiration des voyageurs et des humanistes. Cette collection de livres contenait une centaine de précieux manuscrits de la Renaissance italienne achetés au roi de Naples déchu et exilé en France, Frédéric III d’Aragon. Parallèlement, il fait transcrire et enluminer à Paris et à Rouen des manuscrits pour lui-même et pour le roi Louis XII. L’exposition d’Évreux permettra à un large public d’admirer un rassemblement unique de manuscrits enluminés, chefs-d’œuvre de la Renaissance italienne et française, sortis exceptionnellement des réserves de la Bibliothèque nationale de France et rarement exposés en raison de leur fragilité. Ils dialogueront avec des décors d’architecture, des peintures, des tapisseries, des gravures et des dessins pour permettre aux visiteurs de se plonger dans l’atmosphère de cette Renaissance en Normandie.

>> Plus sur la page du musée

Le cardinal Georges d’Amboise, bibliophile et mécène

En partenariat avec la BnF - Bibliothèque nationale de France

Dernière mise à jour le 08/02/2017